President's Blog

CHFA is proud to be the voice of the natural health industry. As CHFA President, I am proud to be our organization’s voice. From the latest updates on issues affecting our industry, to my personal insights on professional life, my blog, "The Long Story", is a collection of thoughts and ideas that will give you a unique perspective into our industry.

 

 


 

Reduce, Reuse, Recycle

On August 18, 2016

Plus tôt cette année, la CHFA s’est engagée à accroître ses efforts sur le plan de la durabilité. Je sais que bon nombre d’entreprises de notre industrie font de même, et qu’ensemble, nous arrivons à changer les choses. Cependant, je me suis rendu compte récemment que plusieurs d’entre nous doivent s’engager ou se ré-engager à revenir aux notions élémentaires que sont la réduction, la réutilisation et la récupération.

Nous avons la chance d’avoir un chalet dont nous pouvons profiter avec la famille et les amis. Comme la plupart des chalets, le nôtre était entièrement meublé à l’acquisition et comprenait, en fin de compte, tout ce que le propriétaire antérieur ne voulait pas emporter. Dans notre cas, c’était à peu près tout. Quand on sait que la section d’origine du chalet a été construite en 1936 et qu’il n’y a eu que trois propriétaires depuis, nous avons hérité de bien des choses.

Aujourd’hui, la pluie et les orages nous ayant confinés à l’intérieur, j’ai profité de l’occasion pour nettoyer les armoires. J’ai mis au recyclage un certain nombre de pots (combien de pots peut-on réellement utiliser?), mis à la poubelle quelques produits devenus méconnaissables, mis de côté quelques effets à donner ou à réaffecter; au bout du compte, je me suis retrouvée avec un tas de choses dont je n’ai pas vraiment besoin, mais qui sont encore trop bonnes pour être jetées.

Au chalet, il faut apporter ses rebuts au site d’enfouissement, ce qui nous donne une image bien réelle de ce qui arrive à nos déchets. Ma famille étant assez bien entraînée à recycler et à composter, la quantité de nos déchets quotidiens n’est pas très importante. En ville, il suffit de mettre le sac ou le bac au bord de la rue et tout disparaît. Toutefois, quand on voit les piles de plastique endommagé, de matelas et de rebuts de toutes sortes au site d’enfouissement, on se demande ce que nous sommes en train de faire à notre planète.

Alors, que peut-on faire des choses dont on ne veut plus, mais que l’on ne veut pas envoyer au site d’enfouissement?

Réduisez

Achetez uniquement ce dont vous avez besoin. Évitez de créer des déchets en veillant à ne pas faire d’achats impulsifs d’articles qui resteront inutilisés jusqu’à ce que vous décidiez de vous en débarrasser. Essayez aussi de choisir ceux qui ont le moins d’emballage.

Dans la mesure du possible, évitez les produits dangereux ou toxiques, comme les nettoyants. Essayez plutôt un de nos produits de nettoyage naturels, ou si vous devez absolument utiliser un produit dangereux, assurez-vous de vous en débarrasser de la bonne façon.

Évitez les produits jetables qui, non seulement contribuent au problème, mais qu’il faut racheter encore et encore. Utilisez des serviettes de table et des torchons en tissu au lieu de serviettes en papier ou d’essuie-tout. Conservez des fichiers électroniques centraux de vos documents au lieu de donner à tout le monde une copie ou de conserver des dossiers papier.

Réutilisez

Donnez les vêtements et les articles ménagers qui sont encore en bon état. Il y a un peu partout des organismes de bienfaisance ou des friperies en quête de contributions. Vous pouvez aussi laisser vos enfants organiser une vente-débarras; ils en tireront par la même occasion quelques rudiments des affaires.

Si vous n’avez pas de composteur, songez à en obtenir un afin de pouvoir réutiliser, entre autres, les coquilles d’œufs, le marc de café et les produits frais. Selon l’endroit où vous habitez, vous pouvez faire ramasser votre compost ou composter chez vous et en réutiliser le résultat dans votre jardin. Pour ce qui est des déchets de la tonte de gazon, laissez-les sur la pelouse où ils serviront d’engrais sans produit chimique.

Quant aux articles dont vous n’avez plus besoin, peut-être avez-vous un ami qui pourrait les utiliser? À défaut, il existe divers programmes d’échange qui vous aideront à trouver quelqu’un qui en voudrait. Au chalet, nous laissons ces articles à la rue pendant une journée avec une affiche « gratuit » et, très souvent, ils disparaissent

Recyclez

Commencez par acheter des produits qui sont fabriqués à partir de matières recyclées. La plupart des papiers, plastiques, boîtes en métal et articles en verre peuvent être recyclés. Vous devez simplement les trier et en disposer de manière appropriée. Les piles et les cellulaires peuvent aussi être recyclés; il vous suffira de trouver l’installation la plus près de chez vous qui les accepte.

Alors, si vous aviez oublié les notions élémentaires de la réduction, de la réutilisation et du recyclage, le moment est parfaitement choisi pour renouveler votre engagement. C’est un moyen facile de poser des gestes qui vous donneront un sentiment de satisfaction et dont nous bénéficierons tous. Sans compter que c’est un grand pas sur la voie de la durabilité.

Santé et bonheur à tous,

Helen