Government Relations

Les autosoins. Tout naturels.

 

Produits de santé naturels 

Au profit des Canadiens et de notre système de santé 

Prenant leurs décisions en matière de santé de manière de plus en plus proactive et indépendante, 80 % des Canadiens utilisent des produits de santé naturels (PSN). Les milléniaux particulièrement se tournent vers les PSN pour appuyer leurs choix de bonnes habitudes de vie afin de prévenir tout un éventail de maladies et de troubles de santé.
Les Canadiens qui adoptent une approche proactive à l’égard de la santé en général vivent mieux et atténuent les pressions exercées sur un système de santé déjà surchargé.
L’accent mis par les instances gouvernementales sur une alimentation et un mode de vie sains est encourageant. En tant qu’entreprises des secteurs des PSN et des aliments biologiques, nous avons un rôle crucial à jouer dans le succès de ces initiatives.    
 
 
 
Autosoins – Plus que de l’étiquetage 
  • Notre système de santé est plus efficace quand les Canadiens investissent dans leur propre santé et consultent des professionnels au besoin. L’équilibre entre soins professionnels et autosoins repose largement sur les consommateurs, leur comportement et leur compréhension des produits qui soutiennent un mode de vie sain.
  • En février, Santé Canada a proposé une mise à jour du Règlement sur les PSN d’ici l’automne qui nécessitera la modification de toutes les étiquettes de produits. Bien que nous soyons favorables à la normalisation de l’étiquetage, nous sommes préoccupés par les courtes échéances et l’absence d’un cadre stratégique à l’appui.
  • Précipiter une initiative qui changera l’image de tous les PSN au Canada peut mettre les consommateurs en danger et miner les tendances positives actuelles en matière d’autosoins.
  • Cette même initiative connaît de multiples défis dans le cas des médicaments sans ordonnance. Les coûts pour l’industrie sont beaucoup plus élevés que ce qu’avait estimé Santé Canada et les consommateurs ont exprimé d’importantes préoccupations. Nous devons évaluer la situation avant d’aller de l’avant avec les PSN.

 

Consommateurs et entrepreneurs canadiens – Défis collectifs
  • L’incertitude réglementaire n’est bonne ni pour les commerces ni pour les consommateurs. Le Règlement sur les produits de santé naturels est en vigueur depuis près de 20 ans et si la recherche à l’appui, la demande publique et l’industrie ont continué de croître, cet essor a eu lieu dans un climat constant d’incertitude réglementaire.
  • Depuis l’adoption de la réglementation, il n’y a jamais eu d’approche uniforme et appropriée en matière de conformité et d’application, ce qui sape le travail d’une industrie conforme. La situation favorise aussi des pratiques marginales illégales qui nuisent à la crédibilité et mettent les consommateurs en danger.
  • En outre, les consommateurs achètent en ligne de plus en plus de produits étrangers qui ne respectent pas la réglementation canadienne ou les exigences en matière de langues officielles. Cette lacune sur le plan de « l’importation personnelle » nuit aux entreprises canadiennes et à la pertinence de Santé Canada.

 

La suite
  • Des projets de surveillance de la conformité et des avis concernant les produits ont permis à Santé Canada de cerner un certain nombre d’aspects où ses efforts auraient une incidence marquée sur la santé et la sécurité des Canadiens. Citons la vente de produits non autorisés, de produits frelatés, de produits étrangers et la promotion d’une fabrication de qualité. L’étiquetage des produits ne fait pas partie des sujets de préoccupation.
  • À une époque où les Canadiens adoptent un mode de vie sain qui inclut les PSN, nous demandons à Santé Canada de reconnaître l’importance de la stabilité réglementaire pour le soutien de ces pratiques.
  • Nous soutenons les efforts déployés par le gouvernement pour promouvoir l’autosoins dans le cadre d’un mode de vie sain et axer les ressources vers les pratiques de l’industrie cernées par Santé Canada qui posent le plus de risques.
  • Nous recommandons que les interventions en matière d’étiquetage fassent suite à l’élaboration réfléchie d’un cadre stratégique et à une évaluation de l’efficacité de cette initiative pour les médicaments sans ordonnance.
  • Évaluer les répercussions du commerce électronique sur l’autosoins, en particulier sur les PSN, afin de préserver la pertinence de Santé Canada et le dynamisme de notre industrie.